Journée de la protection des données 2020

La Journée de la protection des données aura lieu le 28 janvier dans les provinces et territoires du Canada et dans des pays du monde entier. Cette journée internationale vise à sensibiliser le public sur l’importance du droit à la vie privée et de la protection des renseignements personnels. Elle souligne par ailleurs l’importance de protéger les renseignements personnels.

À l’occasion de la Journée de la protection des données 2020, les commissaires à l’information et à la protection de la vie privée du Canada atlantique ont décidé d’un commun accord d’attirer l’attention des citoyens de la région aux conséquences des technologies de reconnaissance faciale. Ils ont en effet constaté un emploi croissant des technologies de reconnaissance faciale par les organismes publics et les sociétés privées du monde entier. L’emploi de ces technologies par les organismes publics du Canada a été limité jusqu’ici, mais sa mise en place aux États-Unis, en Europe et en Asie dans des milieux comme les écoles et les aires publiques semble se répandre rapidement. Au fur et à mesure que ces technologies sont perfectionnées et que de nouvelles applications sont mises au point, il ne fait nul doute que les organismes publics du Canada en examineront l’emploi afin d’améliorer la prestation de biens et de services. Les commissaires à l’information et à la protection de la vie privée du Canada atlantique estiment que, dans chacun de ces cas, les organismes publics doivent examiner minutieusement les conséquences pour la protection de la vie privée qui découlent du recours à ces technologies et les analyser en fonction des avantages éventuels. Par ailleurs, les citoyens du Canada atlantique devraient connaître les répercussions sur le droit à la vie privée et y réfléchir avec soin; les commissaires à l’information et à la protection de la vie privée du Canada atlantique sont d’avis qu’il revient à nos organismes publics d’éduquer les citoyens et de les consulter. Dans cet esprit, les commissaires à l’information et à la protection de la vie privée du Canada atlantique fournissent aux résidents de la région le document d’information ci-joint qui présente des renseignements de base sur la reconnaissance faciale.

Personne-ressource pour les médias

Charles Murray
Ombudsman par intérim
Bureau de l’ombudsman —Division de l’accès à l’information et de la protection de la vie privée
506-453-5965